Et moi ? Qui suis-je ?


Et moi ? Que m’a apporté la sophrologie ? Comment en suis-je venue à enseigner cette pratique ?

Je m’appelle Claude Coutet, je suis docteur en archéologie et anthropologie et aujourd’hui sophrologue. Pendant 10 ans, j’ai étudié les anciennes civilisations amérindiennes et le métissage culturelle. En parallèle, je menais une vie de famille intense : maman de deux garçons dits « atypiques » (haut potentiel et hypersensible). Et j’avais vraiment de la peine à m’investir à la fois dans les sphères professionnelles et personnelles.

Quand j’ai rencontré la sophrologie, je m’étais lassée de « survivre » dans mon métier de chercheur et j’étais proche du burn-out parental. J’ai d’abord entamé la démarche pour un de mes fils : je cherchais une pratique pour apaiser ses accès de colère. La sophrologie lui a offert un espace d’écoute, des outils efficaces pour qu’il accède à ses propres ressources et qu’il puisse se calmer lui-même.

Puis, j’ai sauté le pas et j’ai décidé de tenter la sophrologie pour moi. Ce fut le début de mon parcours en développement personnel et relationnel. Je suis allée à la rencontre de mes peurs, de mes conditionnements, j’ai pris confiance en moi.

Il y a eu un autre moment de ma vie où la sophrologie a joué un rôle essentiel, ce fut pour la naissance de mon troisième enfant. Mes deux premiers accouchements avaient été très longs, les péridurales pénibles… Cette fois-ci, j’avais décidé de prendre les choses en main. Grâce à la sophrologie, et à une approche plus physiologique également, mon bébé est arrivé en 3 heures et sans péridurale.

Pour finir, c’est encore la sophrologie qui, à travers ma formation professionnelle, m’a aidé à prendre des décisions difficiles et m’a permis d’avancer avec confiance sur le chemin du changement dont j’avais besoin.

Et, c’est avec joie, plaisir et authenticité, que je vous accompagne aujourd’hui sur votre propre chemin de vie.

%d blogueurs aiment cette page :